L'argent colloïdal en soins ophtalmologiques

Les yeux et les petits problèmes rencontrés

L'orgelet

L'orgelet est une infection très souvent due à une bactérie, placée à la racine des petites glandes sébacées ou aux cils et non, comme le chalazion, dans la masse de la paupière. Il s'apparente à un bouton rougeâtre rempli de matière purulente. Il est déconseillé d'y toucher et de se frotter ensuite l'autre œil sous peine de contamination.  Cette infection ressemble à un furoncle sur la peau. La contagion d'un orgelet est très élevée, il convient donc d'adopter une très bonne hygiène. Les principaux symptômes de l'orgelet sont la douleur, la rougeur et la chaleur.

Le chalazion

Le chalazion se présente sous la forme d'une boule rouge, souvent confondu avec l'orgelet, placé dans l'épaisseur de la paupière. Cette protubérance, gênante et souvent douloureuse, ne présente aucun signe de dangerosité. Même si l'on sait avec certitude que le chalazion est une pathologie courante et bénigne aucune étude épidémiologique ne permet de déterminer son origine ni sa cause. Ce que l'on sait,  c'est que ce problème touche le plus souvent les adultes que les enfants.

La conjonctivite

Considérée comme banale, la conjonctivite est une infection de la conjonctive (membrane transparente qui recouvre l'intérieur de la paupière). Bien qu'il existe des conjonctivites d'origine allergique, ce problème est généralement dû à deux phénomènes: virus ou bactérie. La conjonctivite est présente lorsque l'œil démange, lorsqu'il devient rouge et lorsque son ouverture devient problématique le matin.

Les soins de l'œil

Il existe de nombreux traitements afin de soulager et de soigner ces problèmes bénins de l'œil. Votre praticien vous conseillera et adaptera le soin en fonction de la pathologie mais il existe aussi une méthode alternative, peu chère et efficace, il s'agit de l'argent colloïdal. Deux ou trois gouttes, trois fois par jour, dans chaque œil, de cette eau, pourrait, pour les cas bénins cités plus haut donner de bons résultats rapides de guérison. L'argent colloïdal est aujourd'hui reconnu et utilisé pour les soins ophtalmologiques : collyre, hygiène des yeux, soin de la conjonctivite.

L'argent colloïdal

L'eau colloïdale à l'argent est un puissant antimicrobien et antibiotique naturel. Sa longue antériorité (plus de deux mille ans) est historique. Cette eau colloïdale est active contre plus de six cents sortes de bactéries, virus, germes, parasites ou fungi. Aucun effet secondaire n'a été identifié. Laissée pour compte jusqu'aux années 70, date à laquelle les antibiotiques firent leur apparition, l'eau colloïdale à l'argent, fait une importante réapparition  avec des milliers de témoignages dans le monde.

Qu'en est-il de cette eau colloidale?

L'eau colloïdale à l'argent est fabriquée à partir d'eau ultra pure déminéralisée et distillée  dans laquelle une électrolyse, avec une anode et une cathode d'argent pure,  a été effectuée. Cette électrolyse provoque la dispersion de nano particules d'argent à charge électrique positive dans l'eau.

La conservation de l'eau colloïdale à l'argent

La durée de vie de l'eau colloïdale est d'environ deux ans si la bouteille n'est pas ouverte ni entamée mais de six mois une fois entamée. En effet, les particules d'argent on tendance, avec le temps, à perdre en partie ou toute leur charge électrique. Cette perte influera sur la qualité du produit. Une bonne conservation sera optimale dans une bouteille en verre teinté à l'abri de la lumière.

Propriété physico-chimique de l'argent colloidal

Lors de l'utilisation de cette eau colloïdale à base d'argent une réaction physico-chimique se produit. Les germes, bactéries, champignons et virus sont attaqués par les nano particules d'argent. Les mauvais enzymes neutralisés et privés d'oxygène deviennent inactifs et meurent.