Danger : Augmentation des décès dû à la résistance aux antibiotiques

 

Vous le saviez peut être déjà mais les actualités le confirment. Plusieurs études dont une de la part des Britanniques sonne comme une alarme. D'ici à 2050, 1 personne sur 3 décèdera toutes les 3 secondes, des suites d'une résistance aux antibiotiques.

Que cela signifie t-il ?

Cela signifie tout simplement qu'avec notre trop grande consommation d'antibiotique "modernes", nos microbes, virus, germes et autres champignons mutent et s'y adaptent, développant ainsi, une sorte de super résistance à nos médicaments ! Les "super bactéries" comme on les nomment désormais, sont résistantes aux traitements.

L'étude tire la sonnette d'alarme

Ce sont environ 10 millions de personnes en plus, chaque année qui décèderont à cause de la résistance aux antibiotiques de la part des bactéries. Cela fait 1 personnes toutes les 3 secondes sur la planète selon ce rapport Anglais daté du 19 Mai dernier.

L'économiste anglais Jim O'Neill a d'ailleurs fait remarqué qu'il fallait expressément prendre des mesures d'urgence (oui, mais lesquelles ?) et a ajouté qu'un changement drastique dans la façon dont nous consommons les antibiotiques devait avoir lieu.

"La surconsommation d'antibiotiques favorise largement la résistance des super-bactéries"

"Il faut arrêter de prendre des antibiotiques comme des bonbons" déclarait également Jim O'Neill

Un grand stress au sein de la communauté scientifique

Les diverses études relatives à la consommation d'antibiotique confirment que plus d'1 million de personnes sont mortes à cause d'une infection directement liée à la résistance aux antibiotiques de la part de ces super bactéries. Le bilan pourrait être d'autant plus lourd dans les prochaines années et les prévisions démontrent que la résistance aux antibiotiques tuera bientôt plus que le cancer.

Les rapport et surtout celui de mi 2014 émis de la communauté scientifique montre encore plus d'inquiétude si l'on lit que la résistance au antibiotique sera bientôt notre prochaine cause de mortalité d'ici à l'an 2050.

De plus, cette résistance de la part des bactéries  transforme littéralement le monde médical où bientôt des infections jusque là bénignes, pourront nous tuer, revenant à quelques siècles en arrière.

Une surconsommation alarmante

Faute des médecins avides de nous prescrire des tas de médicament ou également, faute à nous qui prenons les prescriptions pour argent comptant ? Un peu des deux sans doute puisque désormais, même pour un rhume, une angine ou une otite, des antibiotiques sont prescrits !

Que faire ?

Changer radicalement d'école de pensée et faire soi même ses propres recherches dans un premier temps. Il est l'heure de s'informer et déjà, de distinguer virus et bactéries pour commencer. Un rhhume n'est pas une pneumonie : le remède change donc etc...

La médecine alternative se démocratise également : surveillance de l'alimentation, homéopathie, naturopathie etc..Mais, une toute nouvelle solution émerge également, il s'agit de l'argent colloidal, un antiseptique et un antibiotique puissant, utilisé depuis des siècles déjà, malheureusement tombé dans l'oubli avec l'apparition de la pénicilline dès 1938.

L'argent colloidal : remède ancestral du futur

argent colloidalEt pourtant, cette solution colloidale composée d'eau purifiée et d'ions et de particules d'argent semble être la solution du futur pour soigner ou aider à soigner des centaines de pathologie différentes.

Nos aïeuls l'utilisait déjà, la médecine du 19ème s'en servait et nos anciens pharmaciens le conseillaient.

La solution d'argent colloidal est notre médicament naturel miracle si l'on peut dire tant ses propriétés curatives et ses champs d'action son vastes.

Ainsi, soigner une angine en 3 jours ou une verrue en 2 jours est possible. Une otite disparaitra au bout de 4 jours également, tout comme le rhume.

L'argent colloidal s'utilise en cure pendant l'hiver et préviens les pathologies hivernales. Il soigne les conjonctivite, les rhumes, les champignons, et, est très efficace contre les maux dentaires.

L'argent colloïdal est le remède du futur puisqu'il ne permet pas aux bactéries de développer quelque résistance que ce soit. L'argent tue la bactérie "dans l'œuf" puisqu'il agit par étouffement de l'enzyme qui lui permet de se développer. Ainsi qu'il s'agisse d'une bactérie ou d'un virus, ce dernier meurt et est éliminé par le corps très rapidement.

En outre, le produit est économique en plus d'être naturel puisqu'il faut compter environ 24 € le litre...Cela change des prescriptions onéreuses.

Pourquoi vous n'en entendrez pas parler ?

Tout simplement parce que l'industrie du médicament rapporte trop pour qu'elle soit remplacée par la solution d'argent. Les gros de l'industrie vont ils réellement vous laisser faire de l'auto guérison ? Non, bien sûr. Le marché de l'antibiotique et des autres traitements représente des milliards d'Euros tandis que l'argent colloidal, se fabrique aisément et se revend pour peu cher.

Plus nous nous libérons des chemins déjà tracés, plus nous "gênons" puisque la finance est au coeur de la médecine, ce qui change toute la donne.

Nous recommandons de tester l'argent colloidal : vous pouvez très bien le tester sur des petits "bobos" par exemple : une verrue, un bouton, un orgelet etc...

Ceux qui l'on essayé l'on désormais adopté et se soignent naturellement.