L'argent pourrait vraiment être la nouvelle arme contre les super bactéries

 

L'argent sous sa forme colloidale ou en tant que complément aux traitements, augmente de 1000 fois les chances de guérison.

En effet, selon une étude anglaise qui a testé les effets de l'argent ajouté aux traitements antibiotiques, l'argent pourrait être utilisé pour aider à lutter contre la résistance aux antibiotiques
et il favoriserait le développement de bonnes bactéries permettant aux antibiotiques de pénétrer à l'intérieur des super bactéries pour les tuer

Un médecin de Grande-Bretagne déclare que la croissance des super bactéries résistantes aux médicaments pourrait déclencher un "scénario apocalyptique" si aucune alternative n'était trouvée. Heureusement la recherche avance et l'argent colloidal ou non, est au cœur des études.

L'argent pourrait être une arme précieuse dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques

Les scientifiques ont montré que donner de petites quantités d'argent en même temps que la prise d'antibiotiques rend ces derniers beaucoup plus efficaces, jusqu'à un millier de fois plus efficaces.

Cette conclusion concernant l'argent, vient à la suite des mises en garde d'un médecin de Grande-Bretagne qui déclarait que la hausse des super bactéries résistantes aux médicaments pourrait déclencher un "scénario apocalyptique" dans lequel les opérations - même de routine - telle que la chirurgie de la hanche par exemple, deviendrait mortelles faute de ne plus avoir d'antibiotiques assez efficaces.

Le professeur Dame Sally Davies a déclaré que si des mesures urgentes ne sont pas prises, la "bombe à retardement" qu'est la résistance aux antibiotiques pourrait laisser des millions de personnes malades vulnérables et incurables au sein de toute une génération.

Par ailleurs, le chercheur américain, le Docteur Jim Collins a déclaré :

"Le nombre de souches résistantes aux antibiotiques dans nos hôpitaux et les collectivités est en forte croissance et se développe de façon spectaculaire depuis un certain temps".

Et cette évolution est accompagnée d'une baisse d'efficacité des nouveaux antibiotiques en cours d'élaboration.

"Nous adoptons une approche différente. Au lieu d'essayer de développer un tout nouvel antibiotique, nous essayons d'améliorer ceux que nous avons déjà". Déclare t-il encore.

Au sein de tests et diverses expériences, les chercheurs de l'Université de Boston ont constaté que l'argent combiné aux antibiotiques, les rend plus efficaces. Entre dix et mille fois plus efficaces pour lutter contre les infections.

Dans certains cas, les bogues classés comme résistant aux antibiotiques sont même devenus traitables.

argent colloidal bacterie

L'argent : remède miracle ?

Les expériences suggèrent que l'argent soit ajouté en petites quantités aux traitements antibiotiques existants.

Les médicaments pourraient donc être composés d'argent ou en tout cas, les gélules par exemple, recouvertes d'une fine couche de ce métal précieux afin d'être utilisées pour lutter contre les maladies de l'estomac ou les infections des voies urinaires.

L'étude, détaillée dans la revue "Science Translational Medicine", a également travaillé sur la façon dont l'argent aide à tuer les bactéries. En effet, le métal rend les bactéries plus vulnérables ce qui permet d'obtenir une efficacité accrue des antibiotiques administrés aux malades. De plus, il stimule la production de molécules d'oxygène qui aide à littéralement éliminer ces super bactéries.